Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération d'Indre et Loire de la Libre Pensée

POUR QUI VOUS PRENEZ-VOUS, M. L’ABBÉ ?

25 Novembre 2016, 08:05am

Publié par Fédération de la Libre Pensée d'Indre et Loire

POUR QUI VOUS PRENEZ-VOUS, M. L’ABBÉ ?

Depuis une semaine, la photo (d’ores et déjà publiée dans plusieurs pays) d’un gorille en forme de croix est exposée dans la vitrine d’un antiquaire à Tours. Cette photographie a provoqué l’ire d’un abbé qui – par courrier – demande que cette photographie soit retirée de l’exposition. Car, selon lui, cette photo n’est pas de l’art ! M. l’abbé a la prétention de dire ce qui est de l’art ou non !? L’abbé menace au nom de la Bible le responsable de l’exposition : « Le scandale doit cesser », dit-il, et de faire référence à St-Mathieu « "Si quelqu’un scandalise un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendit à son cou une de ces meules qu’un âne tourne et qu’on le plongeât au fond de la mer…". Je vous prie de faire cesser ce scandale. Faites-le au nom de ces petits qui voient tellement de saletés morales dans nos rues. »

Qui êtes-vous M. l’abbé, pour prétendre vous ériger en gardien de la morale ?

Qui êtes-vous, les prélats de l’Eglise catholique, pour vous ériger en protecteurs des enfants ?

Vous ne manquez pas d’audace ! Auriez-vous entendu parler des milliers de viols commis par ces prêtres pédophiles aux USA, en Allemagne, en Autriche… et en France ? L’Eglise catholique, au nom du droit canon, prétend se soustraire au droit et aux lois de la République, comme Mgr. Babarin à Lyon. Le droit, c’est le droit ! L’Eglise ne change pas. Elle veut imposer ses dogmes et ses interdits. Après leur volonté d’interdire des films, des livres, des pièces de théâtre, des affiches, après leurs agressions violentes contre des cinémas ou des services d’hôpitaux où l’on pratique l’avortement conformément à la loi, c’est maintenant à une photo dans une galerie qu’ils s’en prennent. M. l’abbé, nous ne sommes plus au Moyen-âge ! Les autodafés, les mises à l’index, l’imprimatur, c’est terminé !!! Nous avons fait une révolution pour cela et pour en finir avec le délit de blasphème.

Que l’Eglise s’occupe de ses ouailles. Elle n’a nulle compétence en critique d’art, en littérature, en programmes scolaires, ni en recherche scientifique.

La Libre Pensée apporte son soutien à la galerie d’exposition Gabillet.

- Toute licence en art

- Non aux interdits religieux quels qu’ils soient

- Pour la liberté de création des artistes

- Pour la liberté d’expression et d’opinion

- Pour le droit de critiquer les religions

Non à la fatwa et à la charia catholique !