Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fédération d'Indre et Loire de la Libre Pensée

CEREMONIE RELIGIEUSE “historique" ou… OBSCURANTISME ?.

30 Avril 2020, 12:35pm

Publié par Fédération de la Libre Pensée d'Indre et Loire

 

Dans la basilique St-Martin de Tours, le 19 avril, mgr. Jorry, archevêque de Tours, a béni la ville en présence d’une vingtaine de personnes (une dizaine de prêtres et de sœurs de la basilique).

 Le maire de Tours, M. Bouchet, M. Paumier, président du comité départemental, M.Briand, président de la Métropole, assistaient à la cérémonie en leur qualité d’élus.

La Libre Pensée pose plusieurs questions et donne son point de vue.

1) Les rassemblements dans les lieux de culte, alors que la population est totalement confinée, ne sont pas autorisés (comme tout autre rassemblement culturel ou sportif…)

Les religieux et les prélats outrepassent dans ce domaine, comme dans bien d’autres, les règles de la société, voire du droit.

2) On nous dit que cette bénédiction de la ville est à mettre en rapport avec la célébration de l’évêque de Tours en 1849 alors que le choléra faisait des ravages.

Les messes, les prières n’ont jamais empêché la propagation de la peste, ni du choléra ou autres épidémies, ni au Moyen Âge, ni aujourd’hui. Le choix de la basilique St-Martin n’est pas anodin. Les légendes obscurantistes inventées par la religion catholique autour des pouvoirs extraordinaires de saint Martin sont toujours entretenues par les partisans de cette confession.

On prêtait (et on continue à perpétrer ces inepties) le pouvoir à saint Martin d’arrêter les épidémies, les incendies, la grêle et les orages dévastateurs pour les récoltes, etc. Est-ce cela qu’on voudrait nous resservir ? Le plat a un goût de rance !

Toutes ces balivernes peuvent, pour un être humain doué de raison, prêter à sourire. L’essentiel n’est pas là.

Des élus, et pas des moindres, le maire de Tours, le président de la Métropole, le président du département ont assisté à cette cérémonie es-qualité. C’est inadmissible ! C’est à la fois une faute grave et une entorse aux principes républicains comme la loi du 9 décembre 1905, loi de séparation des Eglises et de l’Etat l’établit. 

La République assure la liberté de conscience (article Ide la loi de 1905). Donc les élus, comme citoyens et à titre individuel, peuvent participer s’ils sont croyants à une cérémonie cultuelle.

La République ne reconnaît ni ne salarie ni ne subventionne aucun culte (article II). Donc les élus, comme les fonctionnaires d’un service public d’Etat ou communal, doivent faire preuve de neutralité. Dans la République laïque, il n’y a pas de culte reconnu. La religion catholique n’est ni officielle ni reconnue.

Les élus qui ont participé à cette mascarade n’ont pas (comme beaucoup d’autres) respecté ces principes laïques et républicains. Cela ne les empêchera pas d’affirmer leurs convictions laïques (qui semblent être à géométrie variable !).

La religion est et doit rester une affaire privée.

La Libre Pensée a déjà interpellé les élus (l’actuel maire de Tours en particulier). Elle continuera ce combat. 

Respectez la loi de 1905. C’est un pilier de la République et de la démocratie.

Rejoignez la Libre Pensée

Nom, prénom……………………………………………………………………………………………

Adresse…………………………………………………………………………………………………….

Téléphone ou adresse e-mail……………………………………………………………………………

A adresser à :

Libre Pensée 37, chez Alain Jouannet, président, 12 rue André Gide 37300 Joué-lès-Tours

Le 20 avril, la rédaction de la Nouvelle République a contacté par téléphone le président de la Libre Pensée 37 (une fois n’est pas coutume). C’est bien volontiers que nous avons donné notre point de vue. Cela a donné quelques lignes dans l’édition du 21 avril. Nous avons fait remarquer que nos communiqués sont assez souvent ignorés, pour ne pas dire censurés. Mais nous avons ajouté que nous sommes disponibles pour analyser, donner notre point de vue de libres penseurs rationalistes sur bien d’autres sujets dans le futur (il y a un début à tout !)

Cher(e)s ami(e)s,

Faites connaître notre point de vue. Le combat pour la laïcité et la défense de la loi de 1905 est toujours d’actualité.

Tours le 21 avril 2020

Pour le Bureau,

Le président, A.JOUANNET

Ni dieu ni maître, à bas la calotte et Vive la Sociale !