COMMUNIQUÉS de la LIBRE PENSÉE des PYRENEES ORIENTALES : Fonds publics à l’école publique, fonds privés à l’école privée
Pour nous suivre
fb-share-icon

La Libre Pensée 66 s’est réunie ce lundi 3 janvier 2022 à Saint Estève. Elle tient à réaffirmer sa condamnation du versement de fonds publics à l’ « École 42 » du richissime Xavier Niel, 6ème fortune de France, « école » sans professeurs et sans diplômes, qui doit être installée dans les locaux des anciennes « Dames de France », rachetés avec l’argent des contribuables par la municipalité de Perpignan.

Chacun sait aujourd’hui ce que la politique de privatisation menée pendant des années de l’hôpital public et la marchandisation de la médecine ont créé comme situation dans les hôpitaux publics.

Maintenant, certains n’hésitent pas à verser des fonds publics, qui manquent tant à l’école publique, à une entreprise de marchandisation de l’école et de la formation.

Pour La Libre Pensée, l’argent public doit aller aux écoles et établissements de formation publics pour préparer les jeunes à recevoir une instruction, des enseignements, une formation, des diplômes pour leur permettre de devenir des citoyens qualifiés et libres, c’est-à-dire l’inverse d’une école soumise aux seuls besoins immédiats des entreprises.

Si nécessaire, et nécessité il y a comme le prouvent les 32 places pour les 480 demandes en section BTS informatique au lycée Jean-Lurçat, il faut donc ouvrir des sections de BTS, des licences en IUT, des formations diplômantes publiques, des Écoles préparatoires aux Grandes Écoles, publiques ! pour accueillir par exemple dans le beau bâtiment des ex-Dames de France les jeunes qui demandent ces formations.

Etre un élu républicain c’est respecter ce principe qui vaut pour l’école comme pour tous les services publics.

Pas d’argent public pour l’École 42 ! Pas d’argent public pour le privé !

__________________________